TRADUCTIONS OFFICIELLES

DEMANDEZ VOTRE DEVIS SANS ENGAGEMENT

ici

Nous réalisons des traductions assermentées officielles à toutes les langues, qui porteront la certification, la signature et le cachet d’un traducteur assermenté de la langue correspondante, pour servir auprès des autorités compétentes.

Le traducteur assermenté fait foi publique de la véracité de la traduction du document.

Qu’est-ce qu’un traducteur assermenté ?

Les traducteurs assermentés sont des traducteurs officiels nommés par le Ministère Espagnol des Affaires Étrangères et de la Coopération. Après avoir réussi à l’examen officiel, le Ministère leur concède le diplôme de traducteur-interprète assermenté et inscrit leur signature et leur cachet.

À quoi sert une traduction assermentée?

La traduction assermentée est souvent une condition requise pour présenter un document officiel espagnol auprès d’organismes étrangers, ou pour la légalisation en Espagne de documents provenant de l’étranger.

Comment sont remises les traductions assermentées ?

Les traductions assermentées seront remises imprimées en papier, et cachetées et signées, dans notre bureau ou par courrier certifié ou coursier. Sera aussi remis le fichier informatique en format PDF par email.

 

Exemples de traductions assermentées :

  • Traduction assermentée d’actes de constitution.
  • Traduction assermentée de statuts sociaux.
  • Traduction assermentée de procurations.
  • Traduction assermentée d’actes notariés.
  • Traduction assermentée de contrats.
  • Traduction assermentée de brevets.
  • Traduction assermentée de licitations.
  • Traduction assermentée de certifications académiques.
  • Traduction assermentée d’actes de naissance.
  • Traduction assermentée de certificats de mariage.
  • Traduction assermentée de certificats du casier judiciaire.
  • Traduction assermentée de jugements.
  • Traduction assermentée d’homologations.
  • Traduction assermentée de rapports médicaux.

Comment légaliser une traduction assermentée?

L’organisme requérant la traduction assermentée peut aussi exiger que celle-ci soit aussi légalisée.
Il y a deux procédures fondamentales pour légaliser les traductions assermentées. La première, et la plus commune, est celle de présenter la traduction assermentée (avec le document original déjà légalisé auprès de l’administration correspondante) auprès du Ministère Espagnol des Affaires Étrangères et de la Coopération, à Madrid, où est légalisée la signature du traducteur assermenté dans chacune des traductions. Pour ceci, vous devrez prendre rendez-vous au Ministère Espagnol des Affaires Étrangères (www.maec.es).

Quelquefois il faut compléter cette démarche avec l’authentification de cette diligence auprès du Consulat du pays de destination.

La deuxième procédure est la certification notariée. Elle consiste en la légalisation de la signature du traducteur assermenté dans une étude de Notaire et en la postérieure légitimation de la signature du notaire dans l’Ordre des Notaires correspondant, où sera ajoutée l’Apostille de La Haye —si la traduction est destinée à un pays signataire de la Convention de La Haye— ou autres type de diligence si la destination du document est un pays non signataire de la Convention.

Si vous ne pouvez pas vous occuper de cette démarche personnellement, il y a des entreprises de légalisation de documents et des cabinets d’affaires spécialisés qui peuvent s’en occuper aber une autorisation notariée.